Prochain reportage : 04, 05 et 06/01/2019 : Coupe de France Piste !! 12 et 13/01 : Championnat de France Cx !! 20/01 : Coupe du Monde Cx !!

La Crito'Star 2018 : une organisation VELOSTAR

mardi 21 janvier 2014

Tour Down Under #1

Crédit photo Tour Down Under

D'une année sur l'autre, Mike Turtur et l'équipe organisatrice du Tour Down Under ont entrepris de corser leur épreuve. Cette première étape dans les terres inclut ainsi la montée du Menglers Hill, une bosse de 3 kilomètres placée à 11,7 kilomètres de l'arrivée. Pas de quoi servir de tremplin à ceux qui s'y essaieront dans l'ascension – Adam Hansen (Lotto-Belisol) – ou après la descente – Yukiya Arashiro et Björn Thurau (Team Europcar). Mais largement de quoi forcer la sélection au sein d'un peloton qui bascule au sommet en portion congrue. On s'attendait à ce que les sprinteurs en pâtissent. Vainqueur du critérium d'Adélaïde quarante-huit heures plus tôt, Marcel Kittel (Giant-Shimano) est éjecté du peloton réduit de moitié. Pas André Greipel qui s'est accroché toute l'ascension.

Les deux héros matinaux, Will Clarke (Drapac) et Neil Van Der Ploeg (UniSA-Australia), qui auront occupé les avant-postes une partie de la journée avec un avantage maximal de 3'30", ne font plus partie non plus du premier peloton. Au diable, donc, les secondes de bonification amassées en cours de route, bonus dont a cherché à tirer profit Simon Gerrans (Orica-GreenEdge) en empochant une seconde au dernier sprint intermédiaire.

Crédit photo Tour Down Under
Le tout frais champion d'Australie, présenté comme le grand favori de cette édition, s'est annoncé dès aujourd'hui. Et il s'apprête à disputer le sprint qui va opposer la grosse soixantaine de coureurs à l'arrivée à Angaston. On sait Simon Gerrans rapide en la matière, lui qui s'était payé le luxe de sauter Peter Sagan à Calvi l'été dernier sur le Tour de France. Cette fois son adversaire direct s'appelle André Greipel. Campé dans sa roue dans les derniers hectomètres, il déboîte le champion d'Allemagne lorsque celui-ci lance le sprint vent dans le nez. Il se déchaîne alors pour remonter à sa hauteur et le passer in extremis ! Vainqueur de la première étape du Tour Down Under, Simon Gerrans endosse le premier maillot ocre de leader. Surtout, bonifications à l'appui, il compte déjà 11 secondes d'avance sur ses principaux adversaires. D'après Vélo101